Ve. 2.3

Ecrans urbains. My father’s wings
Première suisse.

21:00 Cinémathèque suisse, Cinématographe

Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

My father’s wings, Kivanç Sezer (2016, Turquie, 1 h 40, fiction) 12/14
Istanbul mondialisée : immeubles encore en chantier et grues interminables, voici le nouvel horizon d’une ville dont la personnalité dis- paraît sous le béton. Ibrahim, 53 ans, apprend qu’il va mourir d’un cancer. Il est ouvrier sur un de ces chantiers, un immeuble de luxe qu’il n’aura jamais les moyens d’habiter. Son jeune neveu, Yusuf, y travaille aussi. Flatté par Resul, son supérieur à peine plus âgé que lui, Yusuf nourrit des rêves ambitieux, voire cupides. A partir de cet immeuble, aussi fort visuellement que symboliquement, et de ces deux hommes, le film dresse le portrait d’une époque et questionne un pays tiraillé entre plusieurs voies.
 
Tarifs usuels des cinémas partenaires appliqués
→ cinémathèque suisse

Ecrans urbains. My father’s wings
Première suisse.

My father’s wings, Kivanç Sezer (2016, Turquie, 1 h 40, fiction) 12/14
Istanbul mondialisée : immeubles encore en chantier et grues interminables, voici le nouvel horizon d’une ville dont la personnalité dis- paraît sous le béton. Ibrahim, 53 ans, apprend qu’il va mourir d’un cancer. Il est ouvrier sur un de ces chantiers, un immeuble de luxe qu’il n’aura jamais les moyens d’habiter. Son jeune neveu, Yusuf, y travaille aussi. Flatté par Resul, son supérieur à peine plus âgé que lui, Yusuf nourrit des rêves ambitieux, voire cupides. A partir de cet immeuble, aussi fort visuellement que symboliquement, et de ces deux hommes, le film dresse le portrait d’une époque et questionne un pays tiraillé entre plusieurs voies.
 
Tarifs usuels des cinémas partenaires appliqués
→ cinémathèque suisse