Je. 19.4

Projection. Dans le lit du Rhône, de Mélanie Pitteloud
Un voyage fluvial et paysager…

18:00 — 20:30 UNIL

Bâtiment Géopolis, salle 1612
Lausanne

« Depuis sa première correction en 1863, étirée sur une génération en quête de progrès, le Rhône est corseté, captif de digues bâties par les Hommes. A la recherche d’un territoire semblant perdu, Mélanie Pitteloud dessine la cartographie humaine, biologique et poétique de la vallée (valaisanne) du fleuve, alors que s’amorcent les nouveaux travaux de correction.»
 
En compagnie d’habitants liés au destin du Rhône, le film de Mélanie Pitteloup est un voyage fluvial et paysager qui invite à un questionnement universel concernant nos relations à la nature et au territoire. Emmanuel Reynard qualifie le Rhône comme « acteur naturel du territoire ». Il devient ainsi le protagoniste du film alors que les Valaisans entretiennent historiquement des relations paradoxales et contrastées avec le fleuve.
 
Entre géographie physique et humaine, et sciences naturelles, « Dans le lit du Rhône » se situe aussi au croisement des recherches menées au sein des trois instituts de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE). La projection du film et le temps d’échanges qui suivra en compagnie de la réalisatrice et de trois chercheur.e.s de la FGSE permettront ainsi de prolonger le voyage initié par Mélanie Pitteloup.
 
→ informations détaillées

Projection. Dans le lit du Rhône, de Mélanie Pitteloud
Un voyage fluvial et paysager…

« Depuis sa première correction en 1863, étirée sur une génération en quête de progrès, le Rhône est corseté, captif de digues bâties par les Hommes. A la recherche d’un territoire semblant perdu, Mélanie Pitteloud dessine la cartographie humaine, biologique et poétique de la vallée (valaisanne) du fleuve, alors que s’amorcent les nouveaux travaux de correction.»
 
En compagnie d’habitants liés au destin du Rhône, le film de Mélanie Pitteloup est un voyage fluvial et paysager qui invite à un questionnement universel concernant nos relations à la nature et au territoire. Emmanuel Reynard qualifie le Rhône comme « acteur naturel du territoire ». Il devient ainsi le protagoniste du film alors que les Valaisans entretiennent historiquement des relations paradoxales et contrastées avec le fleuve.
 
Entre géographie physique et humaine, et sciences naturelles, « Dans le lit du Rhône » se situe aussi au croisement des recherches menées au sein des trois instituts de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE). La projection du film et le temps d’échanges qui suivra en compagnie de la réalisatrice et de trois chercheur.e.s de la FGSE permettront ainsi de prolonger le voyage initié par Mélanie Pitteloup.
 
→ informations détaillées

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus