Lu. 29.4

Vernissage. The Living City, Park Systems de Lausanne à Los Angeles
Un nouveau regard sur le civic design

18:00 — 19:00 Archizoom EPFL

Bâtiment SG

Avant l’émergence du projet industriel d’aménagement urbain (urban design), essentiellement axé sur la technologie et l’économie, il existait un projet social d’aménagement civique (civic design) qui s’attachait à promouvoir l’écologie et la communauté.

Cette exposition présente un panorama chronologique de la discipline du civic design concrétisée dans sa forme la plus emblématique : la création de systèmes de parcs régionaux. Couvrant une période de trois siècles — de 1770 à 2070 – l’exposition présente une séquence de projets, depuis le Park an der Ilm de Wolfgang von Goethe à Weimar (1778) jusqu’au Regional Park System des frères Olmsted pour Los Angeles (1928), en passant par le People’s Park de Paxton à Liverpool (1857).

L’exposition établit un dialogue entre les projets historiques de systèmes de parcs de Lausanne et de Los Angeles, et révèle par ailleurs deux découvertes exceptionnelles : un park system jusqu’alors inconnu que Frank Lloyd Wright avait conçu pour son village de Spring Green, dans le Wisconsin (1942) – ce qu’il y a de plus proche d’une version construite des plans de son utopie « Broadacre » pour sa « Living City » (1934-1958) –, et un document d’archives inédit sur le système multimodal de parcs qu’avait envisagé son fils Frank Lloyd Wright Jr. pour le comté de Los Angeles (1962).

Considérés dans leur ensemble, les projets présentés ici témoignent de l’efficacité des park systems, jettent un éclairage sur les difficultés rencontrées par les communautés établissant des systèmes de parcs, et nous invitent à porter un nouveau regard sur la discipline du civic design.

Exposition 30 avril – 22 juin 2019
Lundi au vendredi, de 9:30 à 17:30
Samedi, de 14:00 à 18:00

Vernissage. The Living City, Park Systems de Lausanne à Los Angeles
Un nouveau regard sur le civic design

Avant l’émergence du projet industriel d’aménagement urbain (urban design), essentiellement axé sur la technologie et l’économie, il existait un projet social d’aménagement civique (civic design) qui s’attachait à promouvoir l’écologie et la communauté.

Cette exposition présente un panorama chronologique de la discipline du civic design concrétisée dans sa forme la plus emblématique : la création de systèmes de parcs régionaux. Couvrant une période de trois siècles — de 1770 à 2070 – l’exposition présente une séquence de projets, depuis le Park an der Ilm de Wolfgang von Goethe à Weimar (1778) jusqu’au Regional Park System des frères Olmsted pour Los Angeles (1928), en passant par le People’s Park de Paxton à Liverpool (1857).

L’exposition établit un dialogue entre les projets historiques de systèmes de parcs de Lausanne et de Los Angeles, et révèle par ailleurs deux découvertes exceptionnelles : un park system jusqu’alors inconnu que Frank Lloyd Wright avait conçu pour son village de Spring Green, dans le Wisconsin (1942) – ce qu’il y a de plus proche d’une version construite des plans de son utopie « Broadacre » pour sa « Living City » (1934-1958) –, et un document d’archives inédit sur le système multimodal de parcs qu’avait envisagé son fils Frank Lloyd Wright Jr. pour le comté de Los Angeles (1962).

Considérés dans leur ensemble, les projets présentés ici témoignent de l’efficacité des park systems, jettent un éclairage sur les difficultés rencontrées par les communautés établissant des systèmes de parcs, et nous invitent à porter un nouveau regard sur la discipline du civic design.

Exposition 30 avril – 22 juin 2019
Lundi au vendredi, de 9:30 à 17:30
Samedi, de 14:00 à 18:00

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus